Comment ne pas être ébloui par la façon dont Lapicque peint ses tigres, alors que son expérience de ces animaux se limitait à deux ou trois visites au zoo du Jardin des palntes !! L'imaginaire fait le reste. Lapicque nous transporte en plein roman épique, entre Marco Polo et Indiana Jones. Lapicque rêve de tigres, de tigres qui rêvent ... d'ailleurs, à quoi peuvent bien rêver les tigres ?

Une page dédiée aux lions...