Les éditions Thalia (1) présentent un livre important, "Lapicque le dérangeur", travail collectif publié sous la direction de Philippe Bouchet ( historien de l'art et commissaire d'exposition) avec l'apport de dix autres contributeurs dont le nom fait référence à un titre ou à un autre. Ce magnifique ouvrage de quelques 340 pages fait le point sur nombre de questions importantes, jamais ou rarement abordées, comme les conditions dans lesquelles Charles Lapicque a choisi de se retirer des peintres de la Marine, mais aussi ses tapisseries, ses relations avec Peter et Barbara Nathan, etc. Des études de fond portent des signatures aussi notables  que celle de Michel Ragon. Notons également une biographie riche de 13 pages et une exceptionnelle et très significative anthologie critique portant sur la plus large partie de la carrière de l'artiste, de 1931 à 1984.

Comme Bernard Rancillac avait apporté son témoignage d'artiste dans le catalogue de la Rétrospective du musée de la Poste en 2008, Hervé Di Rosa le fait ici cette fois. L'abondance et la qualité des illustrations est à noter, d'autant plus qu'elles montrent le plus souvent, à côté d'oeuvres-phares, d'autres plus rarement vues, venant de collections particulières ou d'institutions éloignées: les musées royaux des Beaux-arts de Belgique, le musée national d'Histoire & d'art du Grand-Duché de Luxembourg, le musée des arts de Copenhague et de plusieurs villes d'Allemagne, le musée d'art moderne du Vatican... 
Cet ouvrage de référence a en outre été conçu pour servir aussi de catalogue à l'exposition itinérante 2009-2010, ayant démarré du musée de l'Hospice Saint-Roch d'Issoudun, se continuant musée Unterlinden de Colmar, avant d'atteindre le musée de l'Abbaye Sainte-Croix des Sables d'Olonne.

Le livre a repris le titre d'un article fort pertinent de François Pluchart (1984), écrit quelque 20 ans après une remarque du "Courrier de Genève" sur le côté trouble-fête, (utilement) dérangeant de l'oeuvre de Lapicque, cet "artiste d'avant-garde qui déconcerte toujours avant de séduire". On s'aperçoit encore aujourd'hui avec bonheur qu'on ne finit pas de le découvrir.

Et bien, qu'il continue longtemps de déranger !!!

(1) Thalia édition, Hameau de Louville, 3, rue Georges Lourdel, 95300 - Ennery. Tél. 01 34 02 26 23; prix : 39 euros.